• Je recherche le baptême de Jeanne JANVIER, ma sosa 4225, mariée avec René Julien RIVET, mon AAAAAAAAAGP, à Poilley (35), le 16 janvier 1625.
    Je n'ai ni le baptême, ni le décès, ni les parents (rien sur l'acte de mariage), mais celle-ci, née à Poilley le 28 avril 1599 me convient bien, même si je vais en chercher d'autres sur les 10 années suivantes. Seulement, si je crois lire le prénom du père, Thomas, je ne déchiffre pas du tout celui de la mère, ni son nom ?
    J'aurai les même recherches pour René Julien, après

    Cliquez sur l'image pour l'agrandire


  • En Avant Première, retard dans la mise en ligne des AD 16



    Bonjour à tous,

    Mon ami Jean-Pierre UGUEN, Président du Cercle Généalogique de Languedoc, a téléphoné aux Archives de Charente, il y a une quinzaine de minutes, pour avoir une date approximative quand à la mise en ligne. Il c'est entendu répondre, qu cette mise en ligne ne serait pas effective avant juin-juillet, sans autre explication, voir même que les raisons seraient confidentielles et non communicables à n'importe qui.

    Nous aimerions penser qu'ils auraient réfléchis et que c'est pour mettre en ligne gratuitement les AD que ce retard advient, mais là, ce ne sont que des hypothèses...

    Généamicalement Bruno


  •  

    N comme Nourrice (rétribution)

     

    Relevé dans les Affiches d'Angers de Janvier 1793

    Le Conseil, considérant que la rétribution accordée par mois aux nourrices qui se sont chargées d'élever & d'entretenir des enfants trouvés, est trop modique, & que les articles 3 & 8 de l'arrêté du conseil di 11 décembre 1791, ne peuvent subsister sans les circonstances actuelle, rapportant les deux articles 3 & 8 du dit arrêté, en ce qui concerne la rétribution allouée aux nourrice;

    Après avoir entendu le procureur-général-syndic, arrête ce qui suit:
    Art.I. Les nourrices qui consentiront à se charger de l'éducation des enfants trouvés, recevront, tant pour le rousseau que pour la nourriture de chaque enfant, une somme de 18 liv. pour le premier mois, & 8 liv. ensuite par mois, jusqu'à l'âge de neuf ans accomplis.
    II. Lorsque les enfants exposés auront atteint l'âge de neuf ans, il ne sera plus accordé aux nourrices chargées de leur éducation & de leur entretien, qu'une somme de 5 liv. par mois, jusqu'à ce que les enfants ayent quinze années révolues.
    III. Les dites sommes seront toujours payées d'avance, tous les mois.
    IV. L'arrêté du 11 décembre 1791, continuera d'être exécuté comme ci devant, sauf les articles auxquels il est dérogé par le présent arrêté.
    V. Sera le présent arrêté, imprimé & envoyé aux administrations de district, & aux municipalités, pour y être lu, publié, affiché & exécuté.


     

    Une petite idée des sommes annoncées ci-dessus

    (cout des objets courants pendant la Révolution)

    18 liv. 144€/mois
    8 liv. 64€/mois
    5 liv. 40€/mois ¸


  • Cliquez sur une image pour passer à la suivante


  • comme Mamie Momo

    Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un Ange

     Ma Maman, Mamie Momo

    Quatrième d'une fratrie de 10 enfants, Monique Jeanne Renée Cognard, ma Maman est née le 23 juillet 1939, au 147 rue des Banchais à Angers.

     

    La maison, et la ville d'Angers en général, ont très mal résistés aux bombes allemandes lors de la dernière guerre.
    la Municipalité a donc opté, à la fin des hostilités, de relogés tous les mals logés, dans le Parc du Château de Pignerolle, à Saint-Barthélémy-d'Anjou, dans les baraquements qu'ont laissés, les occupants en partant.


    La cité d'urgence de Pignerolle en 1961.
    Cliché extrait de l'album photographique réalisé à l'initiative de la préfecture
    pour demander la fermeture rapide de la cité d'urgence.
    Le préfet l'évoque dans sa lettre du 13 novembre 1961 au ministre de la Construction :
    "document plus éloquent sans doute dans son réalisme que de longs rapports".
    Arch. mun. Angers.



    C'est là que Maman rencontrera Papa, et ils se marieront le 20 septembre 1958

     

    Jusque dans les années 70, Maman faisait le plus beau métier du monde, elle s'occupait des des 6 enfants, et Dieu sait que ce n'était pas une sinécure.
    Ensuite, elle rentre à l'Hôpital d'Angers, au Service entretien, jusqu'au début des années 90 pour prendre sa retraite.
    Après leur divorce, en 1984, mes Frères, ma soeur et moi, avons découvert une seconde Maman, une Mère, une Amie, une Confidente, toujours prète à rendre service, sa porte était ouverte 24h/24, je n'ai pas souvenir qu'elle est été fermée à clé une seule fois, sinon, en son absence.
    C'était la Maison du Bon Dieu, la Maison du Bonheur, ou quasiement tous les weekends, elle se faisait une joie de recevoir tous ses enfants  (6) et ses petits enfants (13), les amis, les copines de ses enfants, qui eux aussi, l'appelaient Mamie Momo.

    Nous n'avons appris, que le jour de son décès, le 1er juillet 1998, à l'age de 58 ans, qu'elle avait échapée à deux cancers (seins et utérus), mais un 3e, des os, a eu raison d'elle, non sans qu'elle est luttée de toutes ses forces.
    Seul notre Soeur était dans la confidence, pour ne pas nous alarmer.

    J'ai encore en mémoire la foule de proches et d'amis(es) à sa sépulture, à tel point que l'église était trop petite pour contenir tout le monde.
    Quand j'ai emmené Wayne, mon fils, alors agé de 2 ans, voir sa Mamie, là ou elle repose désormait, 2 jours après la sépulture, il était très heureux de savoir que sa Mamie, dormait dans des fleurs et même aujourd'hui, 16 ans après, il s'en rappelle encore.
    Elle aurait 74 ans aujourd'hui et je suis certain, le même sourire et la même joie communiquante.
    22 petits enfants et 5 arrières petits enfants dont elle doit être très fière comme eux sont fiers d'elle. Nous nous efforçons, même si le mot est mal choisi, de parler d'elle autant que faire se peut, pour que son souvenir perdure.
    Nous sommes tous convaincus que cet Ange qui nous protège, à désormait un nom: Mamie Momo

    J'espère ne pas avoir trop plombé votre plaisir de lire cet article, ce n'était pas le but, mais j'ai écris tout de go, comme c'est sortit.

    N’avais-tu donc pas, Seigneur, assez d’anges aux cieux ? (Victor Hugo)


  • Si le mercredi, c'est raviolis, ce dimanche du Challenge AZ ce sera 14, le chiffre du jour

     

    • Louis XIV est le 14e Roi de ce nom, le 68e Roi de France (6+8=14);
    • Il commença à régner en 1643 -1+6+4+3=14);
    • Il mourut en 1745 (1+7+4+5=14);
    • Il vécut donc 77 ans (7+7=14)


    Ce qui suit, est tiré de Wikipédia: Nombre 14

    Propriétés intrinsèques

    • 14 est le plus petit anti-indicateur pair, c'est-à-dire le plus petit entier naturel pair n'appartenant pas à l'image de l'indicatrice d'Euler.
    • 14 est un nombre semi-premier dont les diviseurs premiers sont 2 et 7.
    • 14 est un nombre de Pell compagnon.
    • 14 est la somme des carrés des trois premiers entiers naturels non nuls, ce qui fait de lui un nombre pyramidal carré.
    • 14 est un nombre cubique à faces centrées de rang .
    • 14 est le 4e nombre de Catalan lorsqu'on les classe par ordre croissant
    • Lorsqu'on considère une partie d'un espace topologique, et qu'on applique les opérations de complémentation et de passage à l'adhérence à cette partie dans un ordre quelconque, on ne peut obtenir plus de 14 ensembles distincts. C'est le théorème « 14 » de Kuratowski .

    Propriétés liées à l'écriture

    • 14 est un nombre de Keith en base 10.
    • 14 s'écrit en utilisant un seul chiffre en base 6 : il s'écrit « 22 ».

    Dans d'autres domaines

    14 est :

    • le numéro atomique du silicium, un métalloïde.
    • La limite supérieure du pH dans l'eau à température ordinaire, c'est-à-dire qu'un pH de 14 signifie une basicité maximale.
    • Le nombre de jours dans une quinzaine.
    • Dans les mesures de poids traditionnelles britanniques, le nombre de livres dans une pierre.
    • Un numéro codé dans beaucoup de musiques de Jean-Sébastien Bach, Bach a considéré ce numéro comme une sorte de signature, il donne A = 1, B = 2, C = 3, ainsi de suite, égale B + A + C + H = 14 et J + S + B + A + C + H = 41
    • Le nombre de points de contours du président Woodrow Wilson pour la reconstruction de la nouvelle Europe après la Première Guerre mondiale, voir les quatorze points de Wilson.
    • Un nombre malchanceux en Chine car il est homonyme avec un mot chinois qui veut dire « doit mourir ».
    • Le n° d'une bande de rue mexicaine, les Norteños (ceux du Nord). Il désigne N, la quatorzième lettre de l'alphabet.
    • Le nombre d'années de mariage des noces de plomb.
    • Années historiques : -14, 14, ou 1914.
    • Le n° du département français du Calvados.
    • Une dénomination commune pour les treizièmes étages dans beaucoup d'immeubles pour des raisons superstitieuses dans les pays anglo-saxons.
    • Le G-14 est une fédération de quatorze clubs de football.
    • Au rugby, l'ailier droit porte le n° 14.
    • 14 est aussi le numéro fétiche du footballeur néerlandais Johan Cruyff qui ne l'a pas quitté lorsqu'il jouait à l'Ajax Amsterdam et avec les Pays-Bas, chose surprenante pour un attaquant, qui porte traditionnellement le numéro 9 ou 10.
    • Le nombre de la muqatta'at.
    • Le numéro de l'autoroute française A14 qui part de La Défense pour atteindre Orgeval.
    • Le nombre de Saints Auxiliaires.
    • Numéro de ralliement de groupuscules néo-nazis. Il symbolise les "14 mots" de David Lane appelant à l'unité de la "race blanche": "Nous devons garantir l'existence de notre peuple et un futur pour (les) enfants blancs" (14 words : "We must secure the existence of our people and a future for White children") devise suprémaciste, racialiste ou raciste.
    • le titre d'un roman de Jean Echenoz

    Quatorze, c'est fou c'que t'es triste
    Quand sur un édifice
    T'es suivi de dix-huit
    Quatorze, c'est fou c'que t'es gai
    Quand au calendrier
    T'es suivi de Juillet

    (chanson de Georges Coulonges et Jean Ferrat, La Fête aux copains)