• B comme Baud

    b comme


    D’azur à dix billettes d’or, quatre, trois, deux et un.
    (Armes des seigneurs de Baud).

    Baud[bo] est une commune du département du Morbihan, dans la région Bretagne, en France.

    Le nom breton de la commune est Baod (prononcé [bɔwt]).

    Les habitants de Baud sont eux-mêmes partagés entre les deux appellations des habitants. À titre d'exemple, on pourrait citer les associations La Truite Baudaise, La Boule Baudaise ou bien L'Aqua Club Baldivien et le Dojo Baldivien.

    Baud

    Baud Commune en France Baud [bo] est une commune du département du Morbihan, dans la région Bretagne, en France. Le nom breton de la commune est Baod. Les habitants de Baud sont eux-mêmes partagés entre les deux appellations des habitants. Wikipédia

    Météo : 8 °C, vent E à 24 km/h, 50 % d'humidité

    (source Wikipédia)

    De Baud, sont originaire la majorité de mes Ancêtres, 832 pour être précis à ce jour.

    En voici la liste des Patronymes: ADELIS (1), ALANO (1), BELLEC (2), BILZIC (7), BRIENT (1), CHENADEC (1), COCOUAL (6), CORBEL (13), CROCHARD (5), DRIANO (2), DUCLOS (2), EVENO (11), GÉGUAN (2), GUEGAN (29), GUEHENEC (16), GUEHENNEC (1), GUILLEMET (2), GUILLOUZO (2), GUYOMARCH (2), HEMONO (6), HENRIO (71), JACOB (1), JAFFRÉ (4), JAN (6), KERJOANT (119), LAMOUR (11), LANCELOT (6), LAVENANT (2), LE BERTHE (1), LE BRICON (24), LE BRUCHEC (7), LE CAPITAINE (1), LE CHENADEC (1), LE CLOAREC (4), LE COROLLAÏC (1), LE DELETER (1), LE DEVEDEC (15), LE DOR (3), LE DORZ (1), LE GAL (33), LE GALARDON (2), LE GALIC (2), LE GALLIC (6), LE GALLO (2), LE GLOUANEC (2), LE GOURRIEREC (8), LE GRAND (3), LE HEN (2), LE LOUER (5), LE MAGUERES (5), LE MANOUR (7), LE MER (4), LE METAYER (3), LE MOIGN (11), LE MOIGNO (1), LE MOING (1), LE PESSEC (41), LE PRIOL (2), LE ROHO (4), LE STRAT (1), LE TORRIVELLEC (3), LE TOUMELIN (54), LEGOFF (1), LEGRAND (2), LORCY (174), LORJOUX (1), LUCAS (1), MORVAN (6), NAIZIN (5), NICOL (23), OFFRÉDO (2), PABOUL (2), PILET (1), PUREN (3), RIZIO (4), ROPERH (2), RUAULT (2), SIMON (7), THOMAS (3)

    KERJOANT: Le Patronyme de mon Arrière Grand-Mère Maternelle
    LE MAGUERES: Le Patronyme de "ma Cousine" Nolwenn LEROY
    LORCY: Le Patronyme de "mon Cousin" Claude LORCY (dit l'Invincible), Chef Chouan.


    Acte de Baptême de Jacques LE GAL 08/11/1626 (sosa 3948)

    Jacques était maçon

    Habit de Maçon
    N. de L'Armessin, circa 1680
    Amusante gravure française fin XVIIème siècle
    Edité sur Papier d'Art

     Cartes Postales de Baud

    Baud 2 Baud 2

     

    Baud 4 Baud 5 Baud 6 Baud 7

     

    Musées

     

    • Le Cartopole, conservatoire régional de la carte postale qui conserve 55 000 cartes postales, présente l'histoire de la carte postale et la Bretagne traditionnelle dans son exposition permanente. On peut y consulter une importante base de données avec 35 000 cartes postales numérisées en haute définition, accessible en basse définition sur internet.

     

    Personnalités liées à la commune

     

     

    • Vincent-Claude Corbel du Squirio : Vincent-Claude Corbel, habitant le village du Squirio, d’où son nom de Corbel du Squirio est né à Baud le 4 mars 1749. Avocat, il est élu maire de Baud le 18 février 1790, mais il démissionne rapidement préférant le poste de colonel de la milice nationale qu’on lui offre. Il devient député du Morbihan à l’Assemblée législative le 1er octobre 1791. Réélu le 6 mars 1792, comme député de la Convention, il siège dans la « Plaine », c’est-à-dire le centre. Il vote pour l’emprisonnement du roi jusqu’à la paix lors du procès de Louis XVI, le 17 janvier 1793 mais contre le sursis à ce jugement le lendemain. Il est souvent considéré, à cause de ce dernier vote, comme ayant participé à la condamnation à mort de Louis XVI. Attaché aux Girondins, il est arrêté puis délivré après l'arrestation de Robespierre le 9 thermidor (27 juillet 1795). Il repousse l’attaque des chouans contre Baud au moment de l’« affaire de Quiberon ». Sous l’Empire, il est juge puis président du tribunal des douanes à Lorient. Exilé en 1816, amnistié en 1819, il se retire à Baud où il meurt le 14 juin 1831 ;

     

    • François XII-Alexandre-Frédéric, duc de La Rochefoucauld-Liancourt, est devenu le propriétaire du château de Quinipily en épousant Félicitée Sophie de Lannion, dame de Camors, Quinipily et Baud. Il possède de nombreuses seigneuries. Ce personnage joua un rôle important à Baud et au parlement pendant la Révolution représentant la noblesse aux Etats Généraux, en 1789. Il est partisan des idées nouvelles. Mais à la suite de la chute de la royauté, il émigre en Amérique le 20 août 1792. Le château, déjà en ruines, est vendu en 1794 à Jean Giraldon qui se sert des murs en guise de carrière. Le duc de La Rochefoucauld-Liancourt ne rentre en France que sous le Consulat. Membre de la Chambre des pairs sous la Restauration, il défend l’abolition de l’esclavage et l’amélioration des conditions pénitentiaires. Il est démis de ses fonctions en 1825 par Charles X, opposé à ses idées libérales. Il meurt brutalement en 1827. Il a écrit différents ouvrages sur le monde anglo-saxon ;

     

    • Constantin Le Priol : né à Baud le 27 mai 1763, il devient professeur de philosophie et de mathématiques au collège royal de Vannes en 1784. Ordonné prêtre à 24 ans, l'âge minimum, il refuse la constitution civile du clergé. Il doit s'enfuir et, avec l'évêque de Vannes, Mgr Amelot, se réfugie en Suisse puis en Angleterre. Rentré en France sous le Consulat, Constantin Le Priol reprend sa carrière de professeur à Strasbourg. En 1808, il est nommé proviseur du lycée impérial de Pontivy (Morbihan), qui vient juste d'être créé13, puis, en 1810, du lycée de Rouen. En 1816, il est nommé recteur de l'académie de Rennes. Il s'intéresse alors aux écoles primaires qui font défaut ainsi qu'aux enseignants, recrutant un bon nombre d'entre eux parmi les Frères des Écoles chrétiennes. Il décède à Hennebont, dans le Morbihan, le 7 octobre 1847 ;

     

    • Jean Jan (1772-1798), célèbre Chouan, lieutenant de Georges Cadoudal ;

     

    • Mathurin Henrio (1929-1944), né au lieu-dit Tallen Crann, a été décoré de l'Ordre des Compagnons de la Libération, dont il est le plus jeune récipiendaire ;

     

    • Charles Homualk (1909-1996), illustrateur de cartes postales, a fait don au Conservatoire Régional de la Carte Postale de Baud (Morbihan) de plus de 6000 dessins originaux.

     

    « Faites votre demande iciC comme Constitution de l'An XII »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :