• L'épitaphe de Françoise de Nargonne, Duchesse d'Angoulême

    La duchesse d’Angoulême, Françoise de Nargonne, se trouva être un problème vivant ayant été bru de Charles IX, 140 ans après la mort de ce prince.

    Charles IX naquit en 1550 et mourut en 1574.
    Charles de Valois, son fils naturel , qu’il eut avec Marie Touchet, naquit en 1573.
    Françoise de Nargonne, femme de Charles de Valois, naquit en 1621 et demeura veuve en 1645, à l’âge de 25 ans.
    Comme elle mourut en 1713, âgée de 92 ans, ce fut donc 140 ans après son beau-père, Charles IX.
    Françoise de Nargonne a épousé son mari , lorsqu’il était d’un âge avancé, ce dernier est mort ayant 72 ans.

    Pierre Rémond de Montmort , châtelain de Montmort, épousa la petite nièce de Françoise de Nargonne qui habitait alors le château de Mareuil .
    La duchesse d'Angoulême vint ensuite habiter au château de Montmort.

     

    Charles d'Angoulême

    Marié en premières noces par contrat à Pézenas (aujourd'hui dans le département de l'Hérault) le 5 mai 1591 à Charlotte de Montmorency, comtesse de Fleix (fille d'Henri Ier de Montmorency et d'Antoinette de La Marck), ils eurent 3 enfants :

     

    • Henri d'Angoulême, comte de Lauraguais, (1594 - 8 janvier 1668 à Martigny-Lancoup). Il fut déshérité en 1609 et enfermé près de 50 ans pour cause de démence.
    • Louis-Emmanuel d'Angoulême (1596 à Clermont-en-Auvergne - 13 novembre 1653 à Paris), duc d'Angoulême.
    • François d'Angoulême (1598 - 19 septembre 1622), comte d'Alais, baron de Coucy et de Folembray. Il épouse le 26 février 1622 Louise de La Maisonfort, fille de Louis, baron de La Maisonfort (?)

     

    Charlotte décède en 1636.

     

    Marié en secondes noces le 25 février 1644 en l'église de Boissy-Saint-Léger, dans le Val-de-Marne, à Françoise de Nargonne, née en 1623, morte à 92 ans en 1715 (on s'aperçoit que la date de Wikipédia est erronée), fille de Charles de Nargonne, baron de Mareuil-en-Brie, gouverneur de la Tour de Bouc, et de Léonore de La Rivière, il n'y eut pas de postérité de cette union.

     

    D'Isabelle de Crécy, il laisse 2 filles:

     

    • Anne d'Angoulême, religieuse à l'Abbaye Notre-Dame de Morienval.
    • Marie d'Angoulême. Elle épouse en premières noces Daniel d'Hazeville, et en secondes noces, Davis Dade.

     

    À sa mort, il est inhumé en l'église des Minimes, à Paris. On conserve de lui des Mémoires sur les règnes de Henri III et Henri IV, Paris, 1662. Son gisant se trouve actuellement dans un pavillon dans la cour de la Bibliothèque historique de la ville de Paris.

    Relevé sur les Affiches d'Angers de aout 1783

    « La Fièvre Puerpérale, Méthode de Mr Doulcet (1783)L'invention dangereuse de MM. de Mongolfier »