• Le Chrysanthème, fleur de la Toussaint


     

    Les plus connus des chrysanthèmes sont les chrysanthèmes d'automne, ou chrysanthèmes des fleuristes (pomponnettes), consacrés au fleurissement des tombes, pour le jour des défunts. Cette tradition, répandue en France comme en Belgique, remonte à l’Armistice de 1918. On a choisi le chrysanthème pour fleurir les tombes des soldats car il fleurit tard dans l’année et peut résister à un gel modéré. À mesure du temps, l’arrivée des chrysanthèmes dans les cimetières glisse du 11 novembre à la fête des morts du 2 novembre. En 2010, quelque 21,3 millions de pots avaient été achetés en France à la charnière des mois d'octobre et novembre.

    L'association du chrysanthème avec la mort n'est pas universelle.
    En Europe, on la trouve, outre en France, en Italie, Espagne, Pologne, Hongrie et Croatie.
    En Asie orientale, les chrysanthèmes blancs sont associés avec le chagrin et la mort.
    Aux États-Unis, la fleur est considérée comme positive (sauf à La Nouvelle-Orléans).
    En Australie, les chrysanthèmes sont offerts aux mamans pour la fête des mères.

    Plante de la famille des Astéracées (ou Composées), originaire de Chine et du Japon et dont les fleurs, remarquables par la variété de leurs nuances, ornent les jardins en automne et, en France, les tombes à la Toussaint.

    Source: Wikipédia

     

    « Encore un Ancêtre mort noyé en BrièreUn destin croisé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :