• Quand le Registre sert également aux potins et aux ragots

    Registre mais aussi journal Book

     

    François GRANGIER, curé de la paroisse de Saint-Haon-le-Vieux au début du XVIIè siècle, a laissé des registres témoignant de façon très imagée de la vie du village.

    En voici 2 extraits assez croustillants :


    AD 42 - Saint-Haon-le-Vieux - BMS 1605-1623 - vue 48/104 



    « Le dimanche après la messe fête de Marie d’Août 1615, il s’est fait bataille sur la place publique car ceux d’Ambierle ont voulu faire les mauvais.

    Toutefois, ils ont bien été repoussés, le vicaire Messire Symon GRYVEL s’était emparé du gros bâton de la Croix avec lequel il faisait beaucoup de chemin. Il y en eut des blessés de part et d’autre. Néanmoins incontinent remis, personne ne s’est plaint à la justice ».

    ***************************


    AD 42 - Saint-Haon-le-Vieux - BMS 1605-1623 - vue 24/104



    « En 1612, le mardi jour de St Jean et St Paul, a été épousé Jean FORIAT en secondes noces avec une grande et grosse Benoîte qui avait demeuré chez Monsieur GACON, elle est fort nigre (de teint très mat), toutefois elle est de belle stature.

    Ils nous ont fait célébrer une messe pour les défunts et nous ont donné à dîner.

    La plus grande incommodité leur a été que les enfants de la ville leur ont mis leur pleine porte de Merde, chose fort indécente à cause de leur festin ».

    Source texte: http://www.loiregenealogie.org

    « Tableau général de l'Empire français (1er juillet 1812)Un aspect de la misère au XVIIIème siècle : les abandons d'enfants »