• Une description on ne peut plus complète du cadavre

     Quelle précision dans la description de cette femme nommée Marianne, jusque dans les accessoires : une quenouille et un fuseau !
    Il s’agit pourtant de son acte de décès, collationné par Senequier, à Fréjus, le premier jour complémentaire de l’An VII (17 septembre 1799).   

                       

                                               .. nous y avons trouvé le
                               cadavre féminin de le nommée Marianne,          couchée
                               sur son dos, les pieds dans le fossé, agée d'environ cinquante ans,
                               Cheveux grisatres, sourcils chatains, visage oblong, tenant
                               un morceau de pain à la main, la tête couverte d’un chapeau
                               de paille et d’une coiffre de toile blanche, vêtue d’un jupon
                               de laine rayée, d’une chemise toile blanche, un mouchoir
                               bleu par le col, une paire de souliers sans bas, ayant près d’elle
                               une quenouille et un fuseau et l'ayant fouiller dans la
                               poche nous avons trouvé la clef de la chambre et de faite
                               le Citoyen Louis Caze après avoir amené et vérifié le dis
                               cadavre ....



    Fréjus (83) AD D 1797 - 1803 page 115/387

     

     

    « 148 ans à eux deux le jour de leur MariageShrekosy ou quand la politique fait son cinéma »