• V comme Vendetta

    V comme Vendetta

    Pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ?

    Voici mon masque perso, mon fond d'écran Twitter (vous pouvez l'agrandir pour le télécharger) et mon avatar Facebook, installés lors de mon coup d'gueule contre la mise en ligne payante des Archives de la Charente.

     

    V pour Vendetta (V for Vendetta) est un film américano-germano-britannique, réalisé par James McTeigue, sorti en 2006, et adapté par les Wachowski du comic V pour Vendetta d'Alan Moore et David Lloyd.

    La véritable identité de V est un mystère : on sait seulement qu'il fut emprisonné dans un camp de concentration pour opposants au régime, où il a subi des expériences médicales qui l'ont transformé. Il réussit un jour à s'échapper de sa cellule numéro 5 (V en chiffres romains), et met vingt ans à élaborer sa vengeance contre tous ses tortionnaires. Il porte un masque de comédie en l'honneur de Guy Fawkes, un combattant de la liberté du XVIIe siècle qu'il veut imiter en sortant le peuple de la léthargie dans laquelle il est plongé depuis l'avènement du gouvernement du Haut Chancelier Sutler. Si V utilise des moyens violents pour arriver à ses fins, il n'en reste pas moins un gentleman érudit, raffiné et romantique.


    Guy Fawkes selon l'artiste britannique George Cruikshank.
    Illustration du roman Guy Fawkes (1840) de William Harrison Ainsworth.

    Guy Fawkes, (prononcer [gaɪ fɔːks]) (13 Avril 1570 au 31 Janvier 1606), aussi connu comme Guido Fawkes, le nom qu'il a adopté en combattant pour les Espagnols aux Pays-Bas, a été membre d'un groupe provincial catholiques anglais qui a planifié le Conspiration des poudres de 1605.

    Fawkes est né et a étudié à York. Son père est mort alors qu'il n'avait que huit ans, sa mère épousa ensuite un catholique récusant. Fawkes se convertit plus tard au catholicisme et quitta la Grande-Bretagne pour le continent, où il a combattu dans la Guerre de Quatre-Vingts Ans aux côté de l'armée catholique espagnole contre les réformateurs protestants néerlandais. Il est resté en Espagne pour solliciter l'appui d'une rébellion catholique en Angleterre, mais en vain. Il a ensuite rencontré Thomas Wintour, un autre militaire anglais sur le continent, avec qui il retourna en Angleterre.

    Wintour a présenté Fawkes à Robert Catesby Fawkes, qui a planifié d'assassiner le roi Jacques I er et restaurer un monarque catholique au trône. Les comploteurs ont obtenu le bail à une crypte sous la Chambre des Lords, et Fawkes a été mis en charge de la poudre à canon, stockés là. Poussées par la réception d'une lettre anonyme, les autorités ont fouillé le palais de Westminster pendant les premières heures du 5 Novembre, et ont trouvé Fawkes qui gardait les explosifs. Au cours des jours suivants, il a été interrogé et torturé, et finalement, il a cédé. Immédiatement avant son exécution, le 31 Janvier, Fawkes a sauté de l'échafaud où il devait être pendu et s'est cassé le cou, évitant ainsi l'agonie de la mutilation qui a suivi.

    Fawkes est devenu synonyme de la Conspiration des Poudres, dont la défaillance a été commémorée en Angleterre depuis le 5 Novembre 1605. Son effigie est traditionnellement brûlée sur un bûcher, souvent accompagnée d'un feu d'artifice.


    La signature de Guy Fawkes immédiatement après la torture
    (on lit « Guido ») et huit jours plus tard.

    Source Wikipédia

    « Challenge AZ V comme VésuveV comme Vingt Cinq Avril Mil Sept Cent Quatre Vingt Douze »