• Ce joyeux maudit 4 décembre 1700

    On serait en droit, aujourd'hui, de se poser 1000 questions...?

    Ce joyeux maudit 4 décembre 1700

    Qu'à t'il bien pu se passer, ce samedi 4 décembre 1700, à Vern-d'Anjou (49), chez René VERGER, fils de Gilles VERGER, mon sosa 5496, et Perrine SÉJOURNÉ, sa femme ?
    Maladie ? Accident ? autre chose ?

    Tout d'abord le pénultième acte, sur de la page de gauche du registre BMS 1693-1718 à Vern-d'Anjou, aujourd'hui appelé Erdre-en-Anjou, petite commune du Segréen, dans le Haut-Anjou (49), vue 87/309, le baptême de René VERGER, né le même jour.

    S'en suit aussitôt après, l'acte de sépulture, le 5 décembre, de Anne VERGER, âgée de 2 ans, née le 18 janvier 1699, décédée de la veille, le jour même, donc, de la naissance de son frère ?

                                     Le quatrième jour de décembre mille sept cent a été baptisé par nous Vicaire de cette
                                     paroisse soussigné, René, né d'aujourd'huy fils de René VERGER et de  Perrine SÉJOURNÉ, a été
                                     parrain Pierre QUINTON et maraine Jeanne SÉJOURNÉ, tous de cette parroisse qui ont déclaré
                                     ne savoir signé         Signé  P. PICHERY

    Ce joyeux maudit 4 décembre 1700
    AD BMS 1693-1718 (4 mars) page 87/309

                                               Le cinquième jour de décembre mille sept cent a été inhumé dans le petit cimetière
                                               par nous Vicaire de cette paroisse Anne VERGER décédé d'hier aagée de deux ans
                                               fille de René VERGER et de Perrine SÉJOURNÉ, la sépulture faite en présence du dit
                                               VERGER et de Jean BOULAY et de Jean QUINTON qui ont déclarés ne savoir signer.
                                                Signé  P. PICHERY

     

    « 1715 année mémorable