• ChallengeAZ M comme Mamie Momo Ma Maman

    comme Mamie Momo

    Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un Ange

     Ma Maman, Mamie Momo

    Quatrième d'une fratrie de 10 enfants, Monique Jeanne Renée Cognard, ma Maman est née le 23 juillet 1939, au 147 rue des Banchais à Angers.

     

    La maison, et la ville d'Angers en général, ont très mal résistés aux bombes allemandes lors de la dernière guerre.
    la Municipalité a donc opté, à la fin des hostilités, de relogés tous les mals logés, dans le Parc du Château de Pignerolle, à Saint-Barthélémy-d'Anjou, dans les baraquements qu'ont laissés, les occupants en partant.


    La cité d'urgence de Pignerolle en 1961.
    Cliché extrait de l'album photographique réalisé à l'initiative de la préfecture
    pour demander la fermeture rapide de la cité d'urgence.
    Le préfet l'évoque dans sa lettre du 13 novembre 1961 au ministre de la Construction :
    "document plus éloquent sans doute dans son réalisme que de longs rapports".
    Arch. mun. Angers.



    C'est là que Maman rencontrera Papa, et ils se marieront le 20 septembre 1958

     

    Jusque dans les années 70, Maman faisait le plus beau métier du monde, elle s'occupait des des 6 enfants, et Dieu sait que ce n'était pas une sinécure.
    Ensuite, elle rentre à l'Hôpital d'Angers, au Service entretien, jusqu'au début des années 90 pour prendre sa retraite.
    Après leur divorce, en 1984, mes Frères, ma soeur et moi, avons découvert une seconde Maman, une Mère, une Amie, une Confidente, toujours prète à rendre service, sa porte était ouverte 24h/24, je n'ai pas souvenir qu'elle est été fermée à clé une seule fois, sinon, en son absence.
    C'était la Maison du Bon Dieu, la Maison du Bonheur, ou quasiement tous les weekends, elle se faisait une joie de recevoir tous ses enfants  (6) et ses petits enfants (13), les amis, les copines de ses enfants, qui eux aussi, l'appelaient Mamie Momo.

    Nous n'avons appris, que le jour de son décès, le 1er juillet 1998, à l'age de 58 ans, qu'elle avait échapée à deux cancers (seins et utérus), mais un 3e, des os, a eu raison d'elle, non sans qu'elle est luttée de toutes ses forces.
    Seul notre Soeur était dans la confidence, pour ne pas nous alarmer.

    J'ai encore en mémoire la foule de proches et d'amis(es) à sa sépulture, à tel point que l'église était trop petite pour contenir tout le monde.
    Quand j'ai emmené Wayne, mon fils, alors agé de 2 ans, voir sa Mamie, là ou elle repose désormait, 2 jours après la sépulture, il était très heureux de savoir que sa Mamie, dormait dans des fleurs et même aujourd'hui, 16 ans après, il s'en rappelle encore.
    Elle aurait 74 ans aujourd'hui et je suis certain, le même sourire et la même joie communiquante.
    22 petits enfants et 5 arrières petits enfants dont elle doit être très fière comme eux sont fiers d'elle. Nous nous efforçons, même si le mot est mal choisi, de parler d'elle autant que faire se peut, pour que son souvenir perdure.
    Nous sommes tous convaincus que cet Ange qui nous protège, à désormait un nom: Mamie Momo

    J'espère ne pas avoir trop plombé votre plaisir de lire cet article, ce n'était pas le but, mais j'ai écris tout de go, comme c'est sortit.

    N’avais-tu donc pas, Seigneur, assez d’anges aux cieux ? (Victor Hugo)

    « Calendrier "Synthèse" de mon Challenge AZL'histoire des droits des homosexuels en France (Diaporama) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Avril 2013 à 11:12
    odile des cerisiers

    L'émotion n'est jamais "plombante", Bruno. Merci pour ce beau récit. C'est l'anniversaire de "ma maman à moi" aujourd'hui, elle a 81 ans.

    2
    Lundi 29 Avril 2013 à 19:29

    C'est un très beau texte en hommage à votre mère. Je suis sûre qu'elle a apprécié.

    3
    Bruno Rivet Profil de Bruno Rivet
    Lundi 29 Avril 2013 à 19:50

    Merci Pixis, un rien la mettait de bonne humeur ;)

    4
    yan49
    Lundi 20 Mai 2013 à 19:24

    ma maman ,est une maman,comme toute les mamans,mais voilà,c'est la mienne !!!!! bizooo maman je t'aime 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :