• Mort et re-mort ou plutôt deux fois qu'une


    Funeste mésaventure pour François GUESTRON, mon sasa 1062.
    En effet, M. GALLET, le  Curé  Vicaire de la La Ferrière-de-Flée (49), l'a enterré deux fois, à un an d'intervalle,
    Et tout concorde, la femme, les témoins, le gendre.

     

    Mort et re-mort ou plutôt deux fois qu'une
    La Ferrière-de-Flée (49)
    (AD BMS 1677-1713 (mars) vue 123/241 G

                                                           Le douzième jour de novembre mil six cent quetre vingt quinze
                                                      a été inhumé par nous prestre sous signé le corps de défunt
                                                 François GUESTRON décédé d'hier à la Noualle âgé de cinquante
                                                     ans, mary de Marie RICHARD demeurant à la dite Noualle, en
                                                    présence de Pierre GUESTRON de Pierre BEAUPERE son gendre et de Pierre CHOUIN
                                                                                                        qui ont déclaré ne savoir signer
                                                                                                                                                   GALLET

         *********

    Mort et re-mort ou plutôt deux fois qu'une
    La Ferrière-de-Flée (49)
    (AD BMS 1677-1713 (mars) vue 131/241 G

                                                                          Le Vingtième jour de décembre mil six cent quatre
                                                                         vingt seize a été inhumé par nous Vicaire de la
                                                                  Ferrière sous signé le corps de défunt François GUESTRON
                                                                  décédé d'hier à la Noualle agé de cinquante ans ou environ
                                                               espoux de Marie RICHARD. En présence de Pierre BEAUPERE
                                                                 son gendre et de Pierre CHOUIN drnt à la Tricardaie qui
                                                                    ne savent signer.  M.GALLET

    « Mort d'un inconnu reconnu