• Acte de bravoure collectif mais fatal

    Acte de bravoure collectif mais fatal



    Le 26 mai 1766 au Fay (Saône-et-Loire) deux maçons, Jean et Anne TOTE, de Clermond, meurent noyés lors de l'éboulement d'un nouveau puit.
    Deux autres personnes, Jean MARTINET, avec qui j'ai une relation de cousinage, et Jean Baptiste PERNIN, sont morts noyés, lors de ce même éboulement, en tentant de sauver les frères TOTE.

    Jean MARTINET, victime de ce dramatique accident, était un simple laboureur.


    Comme quoi la généalogie n'est pas seulement intéressante pour les nobles ou notables que l'on peut être amené à trouver dans nos ascendants.
    Elle l'est aussi, et je dirai même surtout, pour tous ces anonymes, ces sans-grades, qui peuvent être capables des plus grands actes d'héroïsme, et qui constituent la grande partie de nos ascendants.

    Les quatres actes de sépulture :




    Source: http://jlmgenealogie.fr

    « Félix Thomas Victor Marie Joseph GENESLAY, Maire du Mans (72)Dites-moi, Mr Ricard ... (Pub ancienne) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :