• J'avais déjà une Sainte dans mon arbre, un cousinage avec Marie-Françoise Thérèse Martin, plus connue sous le nom de Sainte Thérèse de Lisieux ou Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, canonisée le 17 mai 1925 à Rome par le Pape Pie XI, une cousine au 5e degré d'un de mes arrière-grands-parents.

     

    Thérèse de LISIEUX
    Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus

    Premier(s) ancêtre(s) commun(s) :
     
    • Julien GRUDÉ
    • Barbe GAUTIER

     

    Depuis aujourd'hui, dimanche 18 octobre 2015, j'en ai deux de plus.
    En effet, Louis Joseph Aloys Stanislas MARTIN et Marie Azélie GUÉRIN, ses Parents, ayant été à leur tour, canonisés par le Pape François.

    Louis Joseph Aloys Stanislas MARTIN

      Louis Joseph Aloys Stanislas MARTIN  

    • Né le 22 août 1823 - Bordeaux, 33000, Gironde, Aquitaine, France
    • Baptisé en octobre 1823 - Bordeaux, 33000, Gironde, Aquitaine, France
    • Décédé le 29 juillet 1894 - Asnières-sur-Iton, 27180, Eure, Haute-Normandie, France , à l’âge de 70 ans
    • Horloger Bijoutier
    Marie Azélie GUÉRIN

      Marie Azélie GUÉRIN  

    • Née le 23 décembre 1831 - Gandelain, 61420, Orne, Basse-Normandie, France
    • Baptisée le 24 décembre 1831 - Gandelain, 61420, Orne, Basse-Normandie, France
    • Décédée le 28 août 1877 - Alençon, 61000, Orne, Basse-Normandie, France , à l’âge de 45 ans
    • Brodeuse de point d'Alençon

     

     

     

     

    Source: Ma Généalogie sur Généanet

     

    Louis Martin, de son nom complet Louis-Joseph-Aloys-Stanislas Martin (Bordeaux, 1823 - Lisieux, Calvados, 1894), horloger, et son épouse Zélie Martin, née Azélie-Marie Guérin (Gandelain, près de Saint-Denis-sur-Sarthon, Orne, 1831 - Alençon, 1877) dentellière, appartiennent à la petite bourgeoisie d’Alençon. Ils ont été béatifiés le 19 octobre 2008 à Lisieux, pour l'exemplarité de leur vie de couple, et canonisés à Rome le 18 octobre 2015 par le pape François.

    Ils sont les parents de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte-Face et de ses quatre sœurs, toutes religieuses.

     

    Les saints époux Martin

    voir la légende ci-après   voir la légende ci-après
    Louis Martin.                          Zélie Martin.

    Louis Martin naît le 22 août 1823 à Bordeaux, fils de Pierre-François Martin (1777 - 1865) et de Fanie Boureau (1780 - 1883). Dernier d'une famille de trois filles et deux garçons, il est élevé au hasard des garnisons de son père, militaire de carrière. Après ses études, Louis apprend le métier d'horloger. Vers 22 ans, attiré par la vie monastique, il demande à entrer au monastère du Grand-Saint-Bernard ; mais sa candidature est refusée car il ignore le latin. Il séjourne alors trois ans à Paris, puis s'installe à Alençon chez ses parents qui occupent un magasin d'horlogerie-bijouterie, rue du Pont-Neuf.

    Pendant huit années, il mène une vie laborieuse, calme et méditative. Ses distractions consistent en de longues séances de pêche, quelques parties de chasses et les soirées avec ses amis au Cercle Catholique "Vital Romet". Sa foi demeure vive, c'est un chrétien fervent : messes le dimanche et en semaine, adoration du Saint-Sacrement, pèlerinages. Il achète à Alençon le Pavillon, une tour entourée d'un terrain, pour jardiner, lire et méditer. À 34 ans, il est encore célibataire, au grand désespoir de sa mère.

     

    Azélie-Marie Guérin – qu'on appellera toujours Zélie – naît le 23 décembre 1831 à Gandelain, village de l'Orne proche du bourg de Saint-Denis-sur-Sarthon. Son père Isidore Guérin (1777 - 1865), un ancien soldat de la Grande Armée qui s'est battu à Wagram, a suivi Masséna et Soult pendant la guerre d'Espagne, est désormais gendarme à Saint-Denis-sur-Sarthon. Sa mère, Louise-Jeanne Macé (1805 - 1859), est une paysanne assez rude. Zélie a une sœur aînée, Marie-Louise (1829 - 1877). Son frère Isidore (1841 - 1909) naît dix ans plus tard.

    En septembre 1844, ses parents s'installent à Alençon. Zélie et Marie-Louise reçoivent une formation soignée au pensionnat des religieuses des Sacrés-Cœurs de Picpus. Intelligente et travailleuse, Zélie garde de son éducation austère une tendance au scrupule, bien dans la spiritualité de l'époque. Les relations avec sa mère sont difficiles et elle ne conservera pas le souvenir d'une enfance heureuse, elle écrira même : « Mon enfance, ma jeunesse ont été tristes comme un linceul ». Elle ressent assez tôt un appel à la sainteté, que tempère pourtant son robuste bon sens : « Je veux devenir une sainte, ce ne sera pas facile (...) ». Elle songe alors à entrer à l'Hôtel-Dieu d'Alençon comme religieuse, mais la supérieure l'en dissuade.

    Déçue, elle devient dentellière et se révèle particulièrement douée pour la confection de dentelle au point d'Alençon, travail délicat et minutieux. En 1853, âgée seulement de 22 ans, elle ouvre une boutique avec Marie-Louise. Mais sa sœur la quitte pour entrer au couvent des Visitandines du Mans sous le nom de sœur Marie-Dosithée.

    Source: Wikipédia


    Voir aussi:


  • Discours du Président et remise de la médaille de la Fédération Française de Généalogie à Jean Claude MIGNON, Président du Cercle Généalogique de Charente et moi même, pour avoir œuvré pour la gratuité de la consultation des Archives en ligne.

     

     

    Remise de la Médaille de la FFG Remise de la Médaille de la FFG

    Remise de la Médaille de la FFG Remise de la Médaille de la FFG lors du XXIIe Congrès national de Généalogie

     

     


  • Poitiers 2015

    Organisé par le Cercle généalogique poitevin les 2, 3 et 4 octobre 2015, il sera ouvert à tout public, du débutant au chercheur expérimenté. Il y aura à découvrir les stands des associations fédérées de tout le pays et de certains pays étrangers, des professionnels du secteur (logiciels, librairies, imprimeurs), des archives et - grande nouveauté ! - des adhérents. Conférences, ateliers, animations, tout pour apprendre ou se perfectionner, et consulter de nombreuses bases de données.

     
     
    • http://www.poitiersgenealogie2015.fr/

     

     

    Poitiers 2015 XXIIIe Congrès National de Généalogie, plus que ...


  •  

    Drapeau de la Palestine en 1939 était juif


    L'annexe du dictionnaire Larousse de 1939 comprend tous les drapeaux du monde à cette époque dans l'ordre alphabétique.
    Vous remarquerez qu'en cette période agitée, le drapeau l'Allemagne est représenté avec la croix gammée nazie, ce qui prouve bien que ce dictionnaire a été émis avant 1945!

     
     

    Maintenant, voici le drapeau de la Palestine.
    Oui, oui, ça y est!
    À quoi il ressemble? Êtes-vous surpris?
    Oh oui, vous aussi pensiez que la Palestine était un État arabo-islamique turco-circassien souverain qui a été saisi par les mauvais Juifs?

    drapeau de la Palestine en 1939, était une juive 2
    Le drapeau de la Palestine en 1939

     

    Surpris ?

    Pendant le mandat britannique (1920-1948), en conformité avec le droit international, l'Etat palestinien, existait bien sûr en tant que tel, mais avec tous ses principales institutionnels, l'état était juif.
    Jusqu'aux années 1960, le mot «Palestine» a été perçue par les différents peuples comme quelque chose de juif.
    4000 ans berceau du peuple juif la terre d'Israël, la Terre Sainte - tous ceux-ci étaient synonymes de Palestine.

    Légalement mandaté par le mandat sur le territoire, le Royaume-Uni est bon ou mauvais, il représente l'autorité, en partie en coopération avec les unités auxiliaires juifs de police aussi longtemps que le peuple juif n'a pas officiellement regagné sa souveraineté en 1948, a déclaré son indépendance.

      L’Étatd'Israël a été rétablie par les Nations Unies, comme certains le prétendent.

    Source - factualisrael.com


  • Vous pouvez maintenant vous connecter gratuitement pour consulter l'état civil.
    Bonne consultation.

     
     
     

    Les Archives départementales assurent la collecte, la conservation, le classement, la communication et la mise en valeur du patrimoine écrit de la Charente.

    Elles ont été créées sous la Révolution pour rassembler les archives provenant des administrations et des juridictions d'Ancien Régime, celles des établissements religieux supprimés et des familles émigrées et condamnées. Les Archives départementales, placées depuis les lois de décentralisation sous l'autorité du président de Conseil général, reçoivent depuis deux siècles les versements des services administratifs, des officiers publics et ministériels établis dans le département. Des dons, des dépôts ainsi que des achats de documents contribuent également à l'enrichissement des collections.

     

    Archives numérisées


     

    Archives départementales de la Charente
    24, avenue Gambetta

    16000 Angoulême
    Tél. : 05 16 09 50 11
    Fax : 05 16 09 51 61

    Nous contacter


  • "Спасибо"
    (prononcez spasibo ou spasiba)
    "Merci"
    de m'avoir accompagné dans cette balade en Russie

    Rendez-vous l'année prochaine pour le prochain Challenge AZ



    En attendant, je vous remets la synthèse de mon Challenge 2015

     

    http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/a-comme-anneau-d-or-a117787316 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/b-comme-borodino-a117798694 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/c-comme-chapka-a117800352 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/d-comme-drapeau-de-la-russie-a117820396 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/e-comme-ekaterinbourg-a117826326 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/f-comme-fin-du-monde-a117827246 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/g-comme-gjel-a117834152 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/h-comme-holoholenka-ville-fantome-a117855698 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/i-comme-ienissei-a117874462 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/de-a-a-z-c20942293 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/j-comme-joukovski-vassili-andrievitch-a117876496 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/k-comme-kremlin-de-moscou-a117880192 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/l-comme-lakinsk-a117884124 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/m-comme-metro-a117888222 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/n-comme-nid-d-hirondelle-a117908520 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/o-comme-olga-bariatinsky-a117915042 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/p-comme-cafe-pouchkine-a117918284 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/q-comme-quartier-marino-a117919016 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/r-comme-romanov-a117924018 Image HTML map generator  

    http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/z-comme-zaraysk-a118003840 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/y-comme-yalta-conference-a118001392 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/x-comme-georg-ots-a117998706 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/w-comme-wrangell-a117996894 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/v-comme-vieux-metiers-en-russie-a114318668 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/u-comme-urss-affiches-de-propagande-a117947088 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/t-comme-tsar-a117945318 http://debretagneensaintonge.eklablog.fr/s-comme-saint-petersbourg-avant-apres-a117935190 Image HTML map generator


  • A comme Aleksandrov

    Z comme Zaraysk

    Zaraysk
    (Ялтинская конференция)

    Zaraysk est une ville de la Russie , la ville de subordination régionale, le centre administratif du district de Zaraysk de la région de Moscou .

    Situé à 145 km au sud-est de Moscou , sur la rive droite la banque de la rivière Sturgeon (un affluent de l'Oka ). 

    La ville est située dans le centre de la partie européenne de la Russie , dans le versant nord-est de Upland dans 162 km de Moscou. La superficie de la ville est 2046 hectares, sur son territoire un esturgeon de la rivière.

    Climat

    La ville est située dans la zone de climat tempéré , combinant à la fois clairement identifiés continentales caractéristiques, et certains mer. L'air marin de l' Atlantique vient à Zaraysk, surtout pendant la période estivale; l'influence de l'air arctique est observée tout au long de l'année. Le mois le plus chaud - Juillet (sa température moyenne d'environ 19 ° C), et le plus froid - Janvier (température moyenne d'environ -11 ° C). La température annuelle moyenne est +4,8 ° C Les vents dominants sont l'ouest et le sud-ouest. La vitesse moyenne du vent en hiver 3,7-5,3 m / s, à l'été de 2,6-3,3 m / s. La pluviométrie annuelle moyenne est 562,7 mm, avec le plus grand nombre d'entre eux tombe en été.

    Blasons

     
    Emblème, approuvé en 1779

    La description héraldique de l'emblème Zaraysk, royalement approuvé 29 Mars, 1779 (approuvé de nouveau en 1991), dit: «La première partie de l'écran dans un champ d'or du blason de Ryazan: une épée d'argent et le fourreau, mis en croix; chapeau vert sur eux, ce qui est le manteau du prince de bras dans vicegeral. Dans la deuxième partie de l'écran sur un champ bleu, une vieille tour de la ville, illuminée par le soleil levant, ce qui signifie que cette ville est une nouvelle institution paquets repris ".

    • Titre

    Dans les documents historiques contenues plus de trente version du nom de la ville, y compris Sturgeon (1146, 1541 années), Rouge (1225),

    Zarazsk (1225), Novgorodok-sur-esturgeons (1387), Zarazesk (XV e siècle ) Zaraevsk (1501),

    Nicolas Zarazskoy-sur-esturgeons (1531), Nicola Sturgeon, sur (1532), Nicolas Zarazsky (1610), Zoraysk (1660), Zarask (1681) , Zaraysk (XVII siècle.), Zarazskoy (première moitié du XVIII siècle.). Depuis le XIX e siècle a finalement établi le nom moderne de Zaraysk. A propos de l'origine du nom il ya plusieurs versions:

    • Le nom de la ville vient du vieux mot russe «infection», qui signifie «banque falaise surplombant la rivière."
    • Le nom "Zaraysk" vient du mot "robe" (marais) par rapport à la ville de Riazan était derrière les marais, ou pour "la lentille d'eau".
    • Le nom vient d'un endroit dans la ville pendant les épidémies de choléra et la peste enterré leurs morts.
    • Selon l'historien M. Tikhomirov , le nom de la ville vient du mot «infection» (impénétrable, réserve forestière).
    • Le nom de la ville vient du mot «infecter» dans son sens ancien russe de «tuer, frapper à la mort". Selon la légende, en 1237 Eupraxia , épouse du prince Fedor Yurevich pour éviter la captivité Tatar, a couru de leurs tours, et se tua donc, qui est "pris".

    Histoire

    • Fondation de la ville

    Pour la première fois mentionné dans Zaraysk Nikon (comme la grêle Sturgeon) et Hypatian (appelé Sturgeon) chroniques en 1146. L'emplacement de cet mentionné dans les annales de l'esturgeon confirmé tenu en 1980 sous la direction de B. Rybakov sites archéologiques. Par la suite, la ville semble avoir été brûlé par des nomades. La mention suivante de la ville nouvellement reconstruit se réfère à 1225 dans "The Tale of apportant l'icône de Saint Nicolas de Korsun Zarazskogo" où l'avenir Zaraysk appelé rouge. En cette année de Chersonèse ( Chersonèse ) a été transféré à l'image miraculeuse Rouge de Saint- Nicolas (Korsun). Bientôt l'église en bois a été construit en l'honneur du saint. Plus tard, cette église a été établie cycle de «The Tale of Nicolet Zarazskom", à laquelle, en particulier, Un conte de la destruction de Riazan Batu . Le prince d'abord connu de la ville était Fedor Yurevich , le fils de Ryazan-Prince George Igorevich . Quand il a été construit dans la ville de bois fort , entouré de murs et de fossés avec de l'eau.

    Zaraïsk
    Зарайск
    Blason de Zaraïsk
    Héraldique
    Drapeau de Zaraïsk
    Drapeau
    Tour Saint-Nicolas du kremlin de Zaraïsk.
    Tour Saint-Nicolas du kremlin de Zaraïsk.
    Administration
    Pays Drapeau de la Russie Russie
    Région économique Centre
    District fédéral Central
    Sujet fédéral Drapeau de l'Oblast de Moscou Oblast de Moscou
    Maire Oleg Svintsov
    Code postal 140600 — 140603
    Code OKATO 46 216
    Indicatif (+7) 49666
    Démographie
    Population 24 142 hab. (2014)
    Densité 1 178 hab./km2
    Géographie
    Coordonnées  54° 46′ Nord 38° 53′ Est  
    Superficie 2 050 ha = 20,5 km2
    Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
    Heure de Moscou
    Divers
    Fondation 1146
    Statut Ville depuis 1778
     
    Localisation

    Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

    Voir la carte topographique de Russie européenne
    City locator 14.svg
    Zaraïsk
     
    Site web http://zaraysk-adm.ru/

    En 1237, la Croix-Rouge a été brûlé imminente Rus Batu . Selon le cycle de "Un conte de Nicolet Zarazskom" Prince Fedor Y. a été tué Batu sur la rivière Voronej , et l'épouse du prince, princesse Eupraxia , ne voulant pas être en captivité Tatar, avec son jeune fils Ivan sauté de ses tours et «pris» (frapper) à mort. Après cela, l'icône de Saint Nicolas est devenu connu comme le Korsun icône de Saint Nicolas Zarazskogo. Pendant cette période, la ville Zaraysk appelé saint Nicolas de Korsun et Zarazskom. Puis à la XIV e siècle Zaraysk dans les sources historiques mentionnés. Le nouvellement émergé dans le XIV e siècle, la ville a commencé à porter le nom de Novgorodok-sur-STURGEON.

    • XVIe siècle

    En 1521, avec la principauté de Riazan a été annexée à la ville de Moscou principauté . Zaraysk est devenu un avant-poste près de la frontière sud de la principauté exposée au cours du XVIe siècle, les raids de Tatars de Crimée . En 1528- 1531 years par ordre de Vassili III en prison a été construite en pierre du Kremlin avec sept tours; l'épaisseur des murs de la nouvelle forteresse atteint trois mètres, hauteur - neuf. La forteresse était une fortification puissante; obstacle à l'ennemi étaient frontières naturelles - la rive escarpée de l'esturgeon de la rivière murs de la forteresse de l'Ouest et une rivière de ravin profond Monastyrka sud du Kremlin. Peut-être, participé aux travaux de la construction tout en Russie architectes italiens.

    La ville est devenue un point important de la défense dans la banlieue sud de Moscou dans une partie produit par gamme Big défense . Déjà en 1533, le Kremlin a subi la première attaque des Tatars de Crimée a conduit Islyamov I Giray et Safa Giray . Dans le même temps le Kremlin en 1528, au lieu du bois Eglise Saint-Nicolas a été construite en pierre. Pendant cette période, la ville portait le nom de Saint-Nicolas-de-Zarazskoy esturgeon sur-Nicola Sturgeon. En 1541, la ville fut assiégée Khan de Crimée Sahib I Giray , qui était incapable de prendre le Kremlin et a été défait seigneur de guerre N. Glébov. La attaques Crimée ville a également eu lieu en 1542, 1570, 1573, 1591, respectivement.

    En Mars 1533 la ville a été visité Moscou Grand Prince Vassili III , et en 1550, 1555, 1556 et 1571 respectivement - son fils, Ivan IV le Terrible . En 1550, sur son commandement dans le Kremlin a été construit St. John the Baptist Church. En 1551, à Zaraysk porte le service militaire, le prince Andrew Kurbsky.

    Même sous le règne de Vassili III a été construit et est adjacent au Kremlin du nord à la nouvelle prison avec des murs en rondins. Après entourant les douves du fort ont été jetés des ponts en bois. Intérieur de la prison réglé banlieues . Derrière les murs de la prison le long des ravins et des rivières ont commencé à former des colonies ; développer le commerce - hors les murs du Kremlin ont commencé routes importantes Zaraiskiy dans le Ryazan , Kolomna et Kashira . Dans le XVI siècle, en plus de marchands et les archers, les gens étaient aussi Zaraysk "Pashennoye" (paysans) et «artisans» (artisans) personnes. La plus grande ville est la construction de l'église Saint-Nicolas dans le Kremlin a été stockée dans une icône de saint Nicolas. Dans la prison, il y avait aussi des bâtiments administratifs: devoir hutte, le trésor de la ville, le conseil municipal; la place de la galerie marchande moderne Gostiny Dvor émergé.

    • Temps des Troubles
     

    En Février-Mars 1607 le voisinage de Zaraysk affrontés entre les troupes d'Ivan Bolotnikov et les troupes Basil Shuisky . 30 mars 1608 les troupes Faux Dmitry II (à savoir, le colonel polonais Alexander Lisowski ) a défait Zaraysk Ryazan-Arzamas milices et occupé la ville. La ville a été publié le 1er Juin, 1609 soldats de la milice Ryazan conduit Procope Lyapunov . En 1610- 1611 Zaraisk seigneur de la guerre était le prince D. Pojarski . Pojarski supprimé une révolte dans la ville de partisans du Faux Dmitry II, ont expulsé les "voleurs" escadron Ryazan magistrats Sumbulova Isaac, qui passa au service des Polonais, qui a capturé la ville en Décembre 1610, et au début de 1611, de rejoindre la première milice , Pojarski fait son détachement Zaraisk Moscou. Plus de trois cents soldats qui sont morts sur les murs de la ville ont été enterrés dans une butte près de la ville; Ce monticule, nommé Lisowski, persiste à ce jour. Dans le XVIII siècle près du monticule a été construit une église en pierre.


    Zaraysk mur du Kremlin
    • XVII-XVIIIe siècle

    Au XVII siècle, le pays a finalement obtenu le nom Zaraysk.

    En l'an 1625 dans les livres de découpe mentionnés était dans les immeubles à l'ouest du monastère ronde du Kremlin avec une église en bois de la Sainte Trinité. Le monastère bientôt, à la fin du XVIIe siècle, a été supprimée, et l'église de la Trinité et est devenu une paroisse après un incendie en 1774 a été reconstruit en pierre.

    En 1669, le village à Zaraysk Dedinovo a été lancé le premier navire de guerre russe " Aigle ".

    En 1673, il y avait la dernière attaque des Tatars de Crimée à Zaraysk, et de la fin du XVII siècle, la ville a perdu la valeur défensive, devenir un centre important de l'artisanat et le commerce dans le tractus Astrakhan. Zaraysk devenir un centre de commerce des grains, mis au point et le commerce de transit - à travers la ville du sud au bétail Moscou distillés fournis viande. En 1681 Zaraysk a survécu à un incendie dévastateur. Dans la même année par le tsar Fédor Alexéiévitch la place de la maison de pierre délabrée a été construit église Saint-Nicolas . Dans le XVIII siècle, la ville se déroulait pierre et de bois de construction.

    En 1778, par décret de Catherine II Zaraysk reçoit le statut de chef-lieu de gouvernorat Ryazan (depuis 1796 - la province de Riazan ). Un an plus tard, le blason a été approuvé, puis un plan de la ville régulière. A l'est du Kremlin, sur un terrain relativement plat, a été formé par un des blocs de grille orthogonale (la taille de ce dernier préférence 130h260 m), dans les parties sud et ouest de la ville en raison des caractéristiques du terrain (pentes abruptes de l'esturgeon de la rivière, les profondes vallées de rivières et les ravins) a été formé en lambeaux avant du bâtiment. Église citadins, autour du XVIIIe siècle qui a formé de grandes zones, selon le plan général est apparu à l'intersection des rues principales de Zaraysk. La composition principale et le noyau spatiale restés Zaraysk Kremlin, au nord-est de celui-ci installés dans XVIIII siècle reconstruite dans les stalles de commerce de la pierre (Gostiny Dvor), avait jusqu'en 1930 une forme fermée avec une cour carrée. La planification principaux axes routiers en acier Big Moscou (maintenant rue Karl Marx) et la route de Pereslavl-Ryazan (maintenant Sovetskaya). Il a été formé ensembles places: Piazza (aujourd'hui Place de la Révolution), Senna (aujourd'hui Place Pojarski) Oblupinskoy (maintenant Sovetskaya Square), Spassky (construit à la fin du XIXe siècle). Bâtiments en pierre le long des rues reliant la place principale ont été érigés - bâtiments religieux, résidentiels et publics. Par le plan 1798 maître de la mise en page des quartiers urbains a été largement mis en œuvre.

    • XIXe siècle

    XIX siècle Zaraysk rencontré, comme un centre majeur du commerce. A cette époque, la ville avait plus de cinq cents marchands et 136 magasins. Zaraysk foires ont été organisées régulièrement, où les marchands de Moscou ont apporté un chiffon et de la nourriture et où était un commerce actif dans les produits locaux. Sur une foire aux chevaux annuelle conduit à deux mille chevaux. Zaraysk était une ville, non seulement les commerçants mais aussi des artisans tanneurs.:, Cordonniers, potiers, tailleurs, bouchers, boulangers et d'autres très populaires dans les foires utilisent les produits forgerons Zaraysk. La ville avait la petite production (travail du bois, la peinture, le cuir, l'huile végétale, la farine, la brique, sherstobitnye, matériel agricole avec la production).

    Nouvelle route de Riazan, construit en 1847, a fait le tour Zaraysk parti, et l'importance de la ville comme un centre commercial a diminué de manière significative. En 1860, la partie centrale de la ville a été gravement endommagé par un incendie à grande échelle. chemin de fer Moscou-Ryazan , construit en 1864, a également vécu Zaraysk (d'elle en 1870 a tenu jusqu'à Zaraysk 27 kilomètres branche), qui a un impact négatif sur le développement économique de la ville . Malgré cela, la fin du XIX siècle. dans les villes de l'industrie en développement. En 1858, homme d'affaires allemand August Reders fondée en Zaraysk Plumes et duvet végétal (maintenant OJSC "Peropuh"), et plus tard - une usine de chaussures (maintenant LLC "Zaraysk-chaussures"). En 1881, il a été lancé un grand moulin à vapeur, appartenant à la ville; en 1883 nous avons commencé à travailler 2 usines de briques, détenues par AS Morozov (début du XX siècle déjà briqueterie 3). Dans les années 1880 il y avait aussi une usine de ferronnerie et de la tourbe Liphart homme d'affaires allemand. En 1900, la ville a été fondée deux plus grandes entreprises: la filature et usine de tissage (maintenant l'usine «Orient rouge», Zaraisky branche Ltd "Textile-Prom") et la société anonyme filature de coton suisse. Malgré la baisse dans le commerce Zaraisky milieu du XIX e siècle, la ville conserve de nombreux objets liés au commerce (par exemple, en 1890, exploité 243 magasins petits, 6 hôtels, 22 restaurants, 51 magasins de vin et de vin magasin 2). Continuer à mener équitable (au début du XXe siècle - trois fois par an), se recentrer sur le commerce des denrées alimentaires et le bétail. Apparu et de nombreuses infrastructures sociales - la fin du XIXème siècle dans la ville il y avait paroisse, comté, de véritables écoles et spirituelles, le gymnase des femmes, de réunion et club de marchand noble, banque, Hôpital exploité (ouvert en 1888) et un hospice.

    • XX siècle

    Au début du XX e siècle, il a poursuivi le développement de l'industrie et de l'infrastructure sociale de la ville. En 1910, un bâtiment en pierre de l'zemstvos , en 1914 a commencé l'exploitation a survécu à la tour d'eau présente. Dans la ville il y avait un bâtiment en pierre de la prison à l'église, érigée sur le marchand Ivan Yartsev. Dans la ville il y avait un journal «Bonne chance." Grâce aux efforts de l'zemstvos a pris les premiers lecteurs de la bibliothèque: la bibliothèque publique après A. Pouchkine au conseil de district local, tutelle bibliothèque de sobriété nationale. A la veille de la révolution de 1917 à Zaraysk il y avait 14 objets religieux: 2 Cathédrale, 8 pierre 2 églises en bois et deux chapelles. Dans la ville, afin que les utilisateurs numérotés 800 maisons, 10 usines et une usine.

    En Novembre 1917, le comté Congrès Zemski à Zaraysk a été proclamée le pouvoir soviétique. Il a été éliminé zemstvos; Bientôt a commencé la nationalisation des entreprises et la confiscation de la propriété foncière. District Zaraysk a été aboli plus de deux cents domaines, beaucoup d'entre eux ont été détruits et pillés (surtout menée activement après le Congrès 3-5 Août 1918 je comté du PCR (b) , a appelé à un comité de créer des groupes pour les pauvres, «l'introduction de la dictature des plus pauvres des riches" ). Certaines valeurs (en particulier, des domaines Komarovskikh , perles, Bazin, Dostoïevski , Selivanov , Konoplin ) ont échoué à les protéger du pillage et transporté à Zaraisky musée. La ville formé des détachements de volontaires de l'Armée Rouge . Le 29 septembre 1918 à Zaraysk a été créée le 1er Moscou (Zaraiskaya) École de pilotes militaires RKKVF , qui a duré jusqu'à ce que Mars 1922, puis traduit dans le village de Kacha en Crimée. Au début des années 1920 dans certaines paroisses voisines Zaraysk (Bulygin, Grigoryevskaya, Ilitsynskoy) soulèvements insatisfaits de la politique du communisme de guerre des paysans, rapidement réprimée par les troupes de l'Armée Rouge et le comté Tcheka.

    En 1929, la ville est devenue un centre de district du district de Riazan dans le cadre de la région de Moscou, et en 1937, après la formation de la Tula et les régions de Riazan, directement transféré à la région de Moscou. Dans les années 1930, certaines églises ont été détruites, soufflé par le clocher de la cathédrale de Saint-Jean-Baptiste, a commencé la démolition de bâtiments Gostiny Dvor. Poursuite du développement de l'infrastructure urbaine; Zaraysk apparu drainage, télégraphe et le téléphone.

    Pendant la Grande Guerre patriotique au début de Décembre 1941 ont été arrêtés près de Zaraysk partie de la 2e Panzer Armée du groupe d'armées «Centre» , avançant sur ​​Moscou depuis le sud. Au début de Décembre, près de 10 Zaraysk déployer l'armée du front occidental , qui, le 6 Décembre passé à l'offensive et a poussé les Allemands.

    En 1949, il a achevé la construction de l'autoroute Zaraysk- Luhovicy qui a permis d'ouvrir un service de bus sur la route Zaraysk-Zaraysk- Moscou et Kolomna .

    En 1980, il a commencé à explorer parking Zaraiskaya .

    • Monuments architecturaux du Kremlin

    Le Kremlin, érigé en 1528-1531, couvre une superficie de 125 × 185 m, de plan rectangulaire, la longueur du mur autour du périmètre d'environ 500 m et est le plus petit en Russie. Les tours du Kremlin 7 (Nicholas, étatiques, taverne, Spassky, Taynitskaya, Épiphanie et de patrouille), dont trois sont Voyage, tour Nikolskaya a également la strelnitsa de branche. Dans le mur oriental en 1789 ont été perforés porte appelée Troitsk. Dans le Kremlin sont:

    • Cathédrale de Saint-Nicolas (1681).
    • John Baptist la cathédrale (1901-1904, architecte. Bykovsky KM ), dans le style néo-classique, la peinture contemporaine de l'église sont en grande partie des remakes.
    • Le lieu officiel construction. Con. XVIII siècle. (Aujourd'hui, il est situé dans l'école du dimanche et l'église de baptême de saint Séraphim de Sarov)
    • Le bâtiment de l'ancienne école religieuse Zaraiskiy (il abrite aujourd'hui le Musée "Zaraisky Kremlin" ).


      Vue du Kremlin Zaraisky

      La cathédrale John Baptist

      Coin cour et Trinity Church

     
    Sources: Wikipédia.ru, zaraysk-adm.ru


  • A comme Aleksandrov

    Y comme Yalta

    La Conférence de Yalta
    (Ялтинская конференция)

    •  La Conférence de Yalta (vue côté Russe)

    Yalta (Crimée) Conférence des puissances alliées ( 4 - 11 Février 1945 ) - le deuxième d'une réunion de la ligne les dirigeants de la coalition anti-hitlérienne - l'URSS , les États-Unis et du Royaume-Uni - au cours de la Seconde Guerre mondiale, consacré à la création de l'après-guerre ordre mondial. La conférence a eu lieu à l'Livadia (Blanc) Palais de Yalta , en Crimée et était la dernière conférence des leaders de la coalition anti-hitlérienne de la "Big Three" à l'ère pré-nucléaire.

    En 1943 à la Conférence de Téhéran , Franklin Roosevelt , Joseph Staline et Winston Churchill ont discuté principalement le problème de la réalisation de la victoire sur le Troisième Reich à Potsdam en Juillet et Août 1945, les Alliés ont décidé des questions de règlement pacifique et la partition de l'Allemagne , et à Yalta ils devaient prendre des décisions clés sur l'avenir de la section la paix entre les pays vainqueurs.

      De la victoire sur l'Allemagne,  il n'était qu'une question de temps et la guerre est entrée dans sa phase finale. Le sort du Japon n'a pas non plus causé aucun doute, puisque les États-Unis contrôlaient la quasi-totalité de l'océan Pacifique. Les Alliés savaient qu'ils avaient une occasion unique de disposer de l'histoire de l'Europe à sa manière, parce que pour la première fois dans l'histoire de la quasi-totalité de l'Europe était dans les mains de tous les trois états.

    Toutes les décisions de Yalta ont généralement porté sur deux questions.

    Tout d'abord, il a été nécessaire de tenir de nouvelles frontières sur le territoire, jusqu'à récemment occupé par le Troisième Reich. Dans le même temps, il était nécessaire d'installer le officieuse, mais généralement acceptée par toutes les parties à la ligne de démarcation entre les sphères d'influence des Alliés - le travail qui a été commencé à la Conférence de Téhéran .

    Deuxièmement, les Alliés étaient au courant que, après la disparition de l'ennemi commun forcé l'unification de l'Ouest et l'Union soviétique perdrait tout sens et devrait donc établir des procédures pour garantir l'immutabilité passé sur les limites de la carte du monde.

    Dans cette affaire, Roosevelt, Churchill et Staline, après avoir parlementé ont validé des concessions mutuelles d'accord sur presque tous les chefs d'accusation ainsi que des modifications territoriales importantes. En conséquence de quoi, la configuration de la carte politique du monde fût fortement modifiée.

     

    Y comme Yalta (Conférence)
    Timbre poste russe en 1995 ,
    consacrée au 50e anniversaire de la Conférence.

    La Conférence de Yalta
    Eng. Conférence de Yalta
    Sommet de Yalta 1945 with Churchill, Roosevelt, Stalin.jpg
    Churchill , Roosevelt et Staline à Yalta . Février 1945 , la
    Autres noms

    Conférence de Crimée

    Date

    4-11 Février 1945

    Lieu
    de

    L'Union des Républiques socialistes sovietiques Palais de Livadia , l'URSS

    Les participants

      Drapeau de la Union.svg Soviétique URSS
      Drapeau des Etats-Unis États États Unis
      Flag of France.svg Grande Bretagne

    Les questions examinées

    Allemagne d'après guerre, la division avenir du monde entre les pays vainqueurs

    Résultats

    L'adoption de décisions convenus sur les questions

    • Pologne

    "Question polonaise" lors de la conférence était l'un des plus complexe et controversée. Sa discussion a été dépensé 10.000 mots - est de 24% de tous les mots prononcés à Yalta. Mais les résultats de cette discussion sont apparus peu satisfaisants. Cela est dû aux aspects suivants de la question polonaise.

    La Pologne , qui avant la guerre était le plus grand pays en Europe centrale, a fortement diminué et décalé à l'ouest et au nord. Avant 1939, sa frontière orientale était presque à Kiev et Minsk , outre poteaux appartenant à la région de Vilna , qui maintenant est devenu une partie de la Lituanie . La frontière occidentale avec l'Allemagne était à l'est de l'Oder , avec la majorité de la Baltique côte et appartenait à l'Allemagne. Dans l'est, l'histoire d'avant-guerre en Pologne , les Polonais étaient une minorité parmi les Ukrainiens et Biélorusses , tandis qu'une partie des territoires à l'ouest et au nord, habitées par des Polonais, était sous la juridiction allemande.

    L'URSS était la frontière occidentale avec la Pologne " ligne Curzon », en retrait en 1920 , avec le départ de celui-ci dans certaines régions de 5 à 8 km en faveur de la Pologne. En fait, la frontière est revenu à la position au moment de la partition de la Pologne entre l'Allemagne et l'URSS en 1939 par le Traité d'amitié et de la frontière entre l'URSS et l'Allemagne , la principale différence de ce qui a été le transfert de la Pologne, la région de Bialystok.

    Bien que la Pologne est le début de Février 1945 à la suite de l'offensive soviétique était déjà sous le contrôle du gouvernement intérimaire à Varsovie, reconnu par le gouvernement de l'URSS et la Tchécoslovaquie ( Edvard Benes ) à Londres a été le gouvernement polonais en exil (Premier ministre Tomasz Archishevsky ), qui ne reconnaît pas la décision de Conférence de Téhéran o la ligne Curzon et ne pouvait donc pas, de l'avis de l'Union soviétique, les Etats-Unis et le Royaume-Uni, prétendre pouvoir dans le pays après la guerre. Développé pour le 1er Octobre, 1943 Pravitelsvta de l'utilisateur en exil pour l'Armée de l'Intérieur contenait les déclarations suivantes dans le cas d'une entrée non autorisée dans le gouvernement polonais des troupes soviétiques sur le territoire de la Pologne avant la guerre: "Le gouvernement polonais envoie protestation aux Nations Unies contre la violation de la souveraineté polonaise - à la suite de l'entrée des Soviétiques en Pologne sans accord avec le gouvernement polonais - dans le même temps en précisant que le pays avec les Soviétiques ne sera pas interagir. Le gouvernement en même temps averti que dans le cas de l'arrestation de représentants du mouvement souterrain et pas de représailles contre les organisations clandestines polonaises de citoyens iront à l'auto-défense ".

    Alliés dans la Crimée ont réalisé que la «situation nouvelle a été créée en Pologne à la suite de sa libération complète par l'Armée rouge." Staline en Crimée par les Alliés a réussi à parvenir à un accord sur un nouveau gouvernement en Pologne elle-même - "Vremennogo Pravitelsvta unité nationale" sur la base du Gouvernement provisoire de la République de Pologne "avec l'inclusion de leaders démocratiques de la Pologne elle-même et de Polonais à l'étranger." Cette solution est implémentée dans la présence des troupes soviétiques, l'Union soviétique a contribué à plus forme dans Varsovie qui convient à son régime politique, résultant dans des affrontements entre les forces pro-communistes dans le pays pro-occidental et ont été résolus en faveur de ce dernier.

    • Allemagne

    Il a été convenu en principe sur l'occupation et la division de l'Allemagne en zones d'occupation et l'affectation de France leur région (Mars 1945).

    La résolution exacte de la question concernant les zones d'occupation de l'Allemagne a été atteint avant la conférence de Crimée et enregistré dans les "protocoles de l'Accord entre les Gouvernements de l'URSS, les États-Unis et le Royaume-Uni sur les zones d'occupation en Allemagne et l'administration de "Grand Berlin" "du 12 Septembre, 1944.

    Cette décision détermine la division du pays pendant de nombreuses décennies. 23 mai 1949 a été introduit dans la Constitution de la République fédérale d'Allemagne , déjà signé par les représentants des trois puissances occidentales. 7 Septembre 1949, la première session du parlement ouest-allemand a proclamé la création du nouvel Etat (sauf pour l'Alsace et la Lorraine , ont rejoint le France). En réponse, le 7 Octobre 1949 sur le territoire de la zone d'occupation soviétique a été formé République démocratique allemande . On a parlé aussi de la séparation de la Prusse orientale (plus tard, après Potsdam , 1/3 du territoire a été créée actuelle région de Kaliningrad ).

    Les participants de la Conférence de Yalta, a déclaré que leur objectif inflexible pour détruire le militarisme allemand et le nazisme et de créer des garanties que «l'Allemagne ne sera plus jamais être en mesure de troubler la paix", "désarmer et démanteler toutes les forces armées allemandes et pour tout détruire l'état-major allemand," " enlever ou détruire tout le matériel militaire allemand, éliminer ou contrôler toute l'industrie allemande qui pourrait être utilisé pour la production militaire; tous les criminels de guerre à la punition juste et rapide; effacer le parti nazi , les lois, les organisations et les institutions nazies; supprimer toutes les influences nazies et militaristes des institutions publiques de la vie culturelle et économique du peuple allemand ". Cependant, le communiqué de la conférence a souligné que, après l'élimination du nazisme et du militarisme, le peuple allemand sera en mesure de prendre sa place légitime dans la communauté des nations.

    Négociations "Big Three". Livadia , en Crimée
    • Balkans

    Il a été discuté et l'éternel Balkans question - en particulier, la situation en Yougoslavie et la Grèce . On croit que dès Octobre 1944, Staline a permis au Royaume-Uni de décider du sort des Grecs (voir. entente de pourcentage ), résultant dans les derniers affrontements entre les forces communistes et pro-occidentaux dans le pays ont été résolus en faveur de ce dernier. D'autre part, il a été en effet reconnu que le pouvoir en Yougoslavie recevoir NOAYU Josip Broz Tito , qui a été recommandé au gouvernement de prendre une «démocratie».

    • Déclaration sur l'Europe libérée

    À Yalta, a été également signé la Déclaration sur l'Europe libérée , les principes de gagnants politiques gagné du territoire ennemi. Il comprenait, entre autres, le rétablissement des droits souverains des peuples de ces territoires, et les bons alliés ensemble pour «aider» ces nations "améliorer les conditions" pour la mise en œuvre de ces mêmes droits. La déclaration dit: «La création de l'ordre en Europe et la reconstruction de la vie économique nationale doit être réalisée de cette manière, ce qui permettra aux peuples libérés de détruire les derniers vestiges du nazisme et du fascisme et de créer des institutions démocratiques de leur choix."

    L'idée d'une assistance conjointe et ne pas devenir une réalité: toutes les puissances victorieuses avaient le pouvoir seulement aux endroits où ses troupes étaient stationnés. En conséquence, chacun des anciens alliés dans la guerre a commencé à la fin de celui-ci de maintenir soigneusement leurs propres alliés idéologiques. l'Europe depuis plusieurs années scission dans le camp socialiste et Europe de l'Ouest, où Washington, Londres et Paris ont essayé de résister sentiments communistes.

    • Réparations

    Une fois de plus, la question a été soulevée à propos des réparations . Cependant, les alliés étaient incapables de déterminer définitivement le montant de l'indemnisation. Il a été convenu que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne donnera Moscou 50 pour cent de toutes les réparations.

    • Extrême-Orient

    Un document distinct a été fondamentalement résolu le sort de l'Extrême-Orient . En échange de l'entrée en guerre avec le Japon, 2-3 mois après la fin de la guerre en Europe, l'Union soviétique a reçu les îles Kouriles et sud de Sakhaline , a perdu plus de la guerre russo-japonaise ; de la Mongolie reconnu le statut d'un Etat indépendant. Côté soviétique a également promis de louer à Port Arthur et de la Eastern Railway chinoise (CER).

    • ONU

    À Yalta, a été lancée l'idée d'une nouvelle Société des Nations . Alliés nécessaires organisation intergouvernementale capable de prévenir les tentatives de modifier les limites établies de sphères d'influence. Que les gagnants de conférence à Téhéran et à Yalta et intermédiaires des négociations à Dumbarton Oaks a été formé par l'idéologie de l'Organisation des Nations Unies .

     
    Accord sur l'introduction de l'URSS dans la guerre contre le Japon

    Il a été convenu que la base pour les activités de l'ONU face aux questions critiques de la paix sera basée sur le principe de l'unanimité des grandes puissances - les membres permanents du Conseil de sécurité avec droit de veto.

    Staline a obtenu le consentement des partenaires du fait que parmi les fondateurs et les membres de l'Organisation des Nations Unies a été non seulement l'URSS, mais aussi les plus touchés par la guerre, RSS d'Ukraine et de Biélorussie . Et les papiers Yalta il est apparu la date " 25 Avril 1945 "- la date du début de la Conférence de San Francisco , qui a été conçu pour développer la Charte des Nations Unies .

    L'ONU est devenue le symbole et le garant de l'organisation formelle ordre mondial d'après-guerre, autoritaire et parfois très efficace dans la résolution des problèmes inter-étatiques. Dans le même temps, les gagnants du pays continuent à préférer pour résoudre des questions très graves de leur relation par le biais de négociations bilatérales, et non de l'ONU. L'ONU a également échoué à prévenir les guerres que les Etats-Unis et l'Union soviétique étaient dans les décennies suivantes.

    • L'héritage de Yalta

    La conférence de Yalta des États-Unis, l'Union soviétique et la Grande-Bretagne avait une grande importance historique. Elle était l'une des plus grandes réunions internationales de la guerre collaboration jalon coalition anti-hitlérienne à la guerre contre l'ennemi commun. Adoption de la conférence a décidé de re-trouvé la possibilité d'une coopération entre pays à systèmes sociaux différents. Il était l'une des conférences dernière doatomnoy époque.

    Churchill , Roosevelt , Staline à Yalta. Février 1945

    Créé en Yalta monde bipolaire et la division de l'Europe en est et l'ouest ont survécu plus de 40 ans, jusqu'à la fin des années 1980.

    Système de Yalta a commencé à s'effriter au tournant 1980-1990-s avec l' effondrement de l'URSS , et définitivement cessé d'exister après le 11 Septembre 2001, . Les pays d'Europe centrale et de l'Est Europe ont connu la disparition des anciennes lignes de démarcation et ont pu intégrer dans la nouvelle carte de l'Europe. Certains mécanismes de fonctionnement du système de Yalta-Potsdam jusqu'à présent: il est l'ONU, le maintien de frontières globalement inchangés en Europe (à l'exception des pays des Balkans) et l'Extrême-Orient (la frontière entre l'URSS et le Japon, l'indépendance de la Corée et de la République de Corée , de l'intégrité territoriale de la Chine .

    Actuellement, le système de Yalta-Potsdam du monde est un champ d'affrontements idéologiques actifs. Cessé d'exister sous la forme d'établissements publics et privés de le domaine juridique, l'accord de Yalta conservent leur statut de «bombe politique» et le sensationnalisme journalistique.

    • Accord sur les personnes déplacées

    La conférence a été conclu un autre accord, qui était très important pour le côté soviétique, à savoir l'accord sur le rapatriement des militaires et des civils, des personnes qui est, déplacées - personnes libérées (captifs) sur le territoire capturé par les Alliés.

    Par la suite, l'exécution de cet accord, la Colombie remis à la partie soviétique non seulement des citoyens soviétiques, mais aussi les immigrés, n'a jamais eu sa citoyenneté soviétique. Y compris été commis violente émission des Cosaques .  

    Selon certaines estimations, l'accord a touché plus de 2,5 millions de personnes.